Découvrez l'Egoïsme Sacré

Vous êtes actif, parent, conjoint, ami(e)… donc toujours à l’écoute…

Cet article est pour vous !

Je vous propose de découvrir l’égoïsme sacré, une pratique qui demande une sacrée volonté et une certaine agilité !

Qu’est-ce que l’égoïsme sacré ?

Quelques définitions pour commencer…

L’égoïsme : Ego désigne le « je », le « moi ». L’égoïsme est « Un attachement excessif porté à soi-même et à ses intérêts, au mépris des intérêts des autres… ».

Sacré :  A qui l'on doit un respect absolu, qui s'impose par sa haute valeur : Le caractère sacré de la personne humaine.

A la lueur de ces définitions, il apparait rapidement une espèce de paradoxe entre l’égoïsme et le terme « sacré ».

Effectivement, le terme Egoïste sonne comme un reproche, un comportement négatif. Mais si on lui accole le mot « sacré », il prend une autre couleur !

L’égoïsme sacré est une disposition à pouvoir écouter, nourrir et donc privilégier ses propres besoins et ses propres valeurs par rapport à ceux des autres pour être en mesure d’être là pour les autres en pleine conscience.

Je prends soin de moi pour mieux servir les autres ensuite.

 Oser privilégier son propre intérêt au détriment de celui de l’autre … vraiment ?

Comment ?

Les étapes pour vivre la Vie d’un égoïste-sacré

  • Prendre du temps pour s’écouter, se regarder, se découvrir, comprendre comment on fonctionne et ajuster son quotidien à ses besoins,
  • Renouveller ses ressources régulièrement pour éviter de s’épuiser. N’attendez pas d’être au bout du rouleau pour vous dire « Il faut que je me repose, que je récupère ». Pensez à remplir votre carafe si vous voulez continuer à servir les autres…
  • Respectez vos limites, apprenez à dire oui ou non de façon adaptée : vous pouvez tout dire si c’est bien expliqué..

La seule question à vous poser :  Est-ce bienveillant pour moi ?

  • Acceptez de déléguer : vous n’êtes pas obligé de jouer au super-héros-qui-fait-tout ! Vous avez autour de vous des personnes qui ont des capacités, des compétences, qui peuvent apprendre ;)
  • Devenez auto-bienveillant, complimentez-vous, félicitez-vous. Allez chercher ce que vous faites de bien, ce qu’il y a de bon en vous.

« Il est bon de dire du bien de soi-même… Ca se répète et on finit par ne plus savoir d’où ça vient. » Marcel Achard

  • Entourez-vous de personnes « radiateurs » (celles qui réchauffent par leur bienveillance) plutôt que de personnes toxiques qui diffusent de mauvaises énergies.
  • Cherchez tous les jours le positif autour de vous et écrivez le… au moins une chose positive par jour !

Oui mais …

Mais… Mais il y a le regard des autres ! Que vont-ils penser si j’ose prendre du temps pour moi, si j'ose m’occuper de moi !

C’est là généralement que le blocage se fait et que vous vous trouvez finalement plein d’excuses pour ne pas prendre soin de vous…

Alors posez-vous cette question fondamentale :

Qui est la personne la plus importante de votre vie ?

C’est  VOUS !

Si vous êtes bien, en forme, épanoui(e) vous offrez tout ce positif à votre entourage. Vous pouvez alors les rassurer, leur apporter un modèle de respect de soi, indispensable pour que vos enfants aient une vie d’adulte épanouie !!! Pensez-y !!!

Attention tout de même à l’égoïsme exacerbé : l’égoïsme sacré est un savant dosage entre s’occuper de soi et s’occuper des autres ! Une chose est sûre, c’est qu’il faut le pratiquer pour le cultiver …

« Charité bien ordonnée commence par soi-même » 

Voici votre défi :

Comment allez-vous faire de la place dans votre vie pour cultiver cet art de l’égoïsme sacré ? Sans culpabiliser ?

Comment allez-vous faire vivre cet égoïsme sacré dans votre quotidien ?

Commencez par des petites touches, vous aurez plus de chances de les mettre en application !

sophrologie effets développement personnel découverte force de la pensée positive