Apprendre à faire taire cette petite voix qui nous juge

  • Le 18/03/2022

 

Il arrive parfois que l'estime de soi soit mise à rude épreuve.

Les jugements, Nos Propres Jugements sont souvent les plus sévères.

Vous avez certainement déjà entendu cette petite voix intérieure, cette auto-critique autoritaire, agressive, qui condamne sans pitié...

“T’es nul.le.”

"Tu ne vas pas y arriver"

" Tu es ridicule"

"Tu n'es pas à la hauteur"

Il ne s'agit là Que de pensées automatiques face à un stress

Le stress se déclenche face à une situation inconnue, nouvelle ou face à un changement.... mais cela fera l'objet d'un prochain article ;)

Retenez surtout que notre cerveau cherche uniquement à nous protéger. Quand ses pensées automatiques apparaissent, elles sont uniquement le reflet de notre représentation du monde. Le reflet de nos expériences passées qui nous permettent de nous projeter dans les situations à venir. Il s'agit donc d'une réalité totalement subjective puisque tout évolue tout le temps !

Un Juge Impitoyable

Si cette petite voix était incarnée, vous auriez en face de vous une personne d’une rare violence verbale, dont les propos vous révolteraient certainement...

Vous auriez en face de vous une personne ...

  • Qui suppose ce que pensent les autres : “tu vois bien qu’elle ne veut plus te parler”
  • Qui affirme tout sans aucun fondement : “inutile, tu ne vas pas y arriver”
  • Qui tire des conclusions hazardeuses : “ça fait une semaine et tu n’as pas eu de nouvelles, tu vois bien que ce poste n'est pas pour toi”
  • Qui écrase : ”c’est un échec complet”
  • Qui culpabilise : “C'est de ta faute si ça c'est passé comme ça”
  • etc.

Chez certaines personnes cette critique intérieure est (quasi) permanente et source de stress, d’anxiété. Elle peut être un vrai frein à l'action et ceux qui me connaissent savent que l'essentiel pour avancer et de POSER DES ACTES ! 

S’en libérer

 Les pensées automatiques, sont par définition… automatiques ! Et donc pas nécessairement conscientes.

Heureusement, les émotions qu’elles déclenchent sont plus “faciles” à repérer.

  • Quand vous ressentez une émotion inconfortable, repérez à quoi vous pensiez sur l'instant. Repérez votre monologue intérieur, et la pensée qui vous est difficile. 
  • Dialoguez avec cette petite voix intérieure. Je m'appuis ici sur la "Guérison des cinq blessures" de Lise Bourbeau pour vous conseiller de la nommer ! La mienne s'appelle Josette :)
  • Dites lui que vous avez entendu le message mais que vous êtes capable de gérer cette situation. Retenez toujours que cette petite voix ne cherche qu'à vous protéger. Discuter avec elle et soyez ferme pour la faire taire. Plus vous aller la recadrer, moins elle vous embêtera !

Progressivement, il vous est possible de choisir de mettre en place de nouveaux schémas de pensées.

Quand vous repérez des pensées automatiques négatives, il est possible de leur trouver une alternative en les transformant en EXPERIENCE, en CHALLENGE

Ex:   “Je suis bête, je me suis trompé(e)” peut devenir “J'ai appris, la prochaine fois je saurais comment faire ou agir.”

       “Je dois perdre du poids” peut devenir “Je décide de prendre du temps pour moi”…

 

Et la sophro dans tout ça ?
La sophrologie a toute sa place dans cette démarche.
Elle permet de repérer cette petite voix intérieure, les émotions et tensions qu’elle engendre.
L’un des piliers de la méthode est de poser un regard différent sur une situation passée ou à venir.

Vous apprenez à laisser la place à votre MOI objectif, équitable, bienveillant, qui vous invite à vous améliorer en mettant en lumière vos ressources et vos capacités comme pourrait le faire votre meilleur(e) ami(e).

Je suis donc à votre disposition si vous souhaitez apprendre à dialoguer avec votre petite voix :)

A bientôt en Sophro, 

sophrologie détente émotions force de la pensée positive chemin personnel Vivre l'instant présent printemps

Site en mode préproduction